18 janvier 2007

"Mon père, ce héron" de Victor de la Fontaine

Un jour, sur ses longs pieds, allait, je ne sais où, Mon père, ce héron au sourire si doux,Suivi d’un seul housard emmanché d’un long cou.Pour sa grande bravoure et pour sa haute taille,Parcourait à cheval, le soir d’une bataille,Le champ couvert de morts sur qui tombait la nuit.Il côtoyait une rivière. Il lui sembla dans l’ombre entendre un faible bruit.C’était un Espagnol de l’armée en dérouteQui se traînait sanglant sur le bord de la route,Ma commère la Carpe y faisait mille tours,Avec le Brochet son compère.Râlant, brisé,... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 01:46 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

28 décembre 2005

Ils sont fous, ces ricains.

J'ai vu hier un taxi qui avait, occupant toute la plage arriere et bouchant entierement le pare brise, en lieu et place du sempiternel chien agitant la tete, une creche complete et clignotante, avec jesus, mages, boeuf, ane et tutti quanti. J'ai vu une dame tenant dans ses bras un caniche entierement deguise en santa claus -bottes y comprises- et meme pas l'air trop malheureux.  J'ai vu un clodo reclamer le change sur un billet de 20 dollars.
Posté par Verinok à 01:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2005

Les fausses contrepèteries.

Ceci est une coupe lion. Un toilettage chic, très en vogue aux US. Les caniches ne sont plus seuls à souffrir du ridicule. Regardez-moi ces petits seins à l'air. C'est tragique. Bon, les fausses contrepèteries, on disait. Celles qu'on cherche pendant des heures : "Le marin chenu passe le pont du Gard" Elle est bien, hein ? ou alors : "la canicule agite la rampe ". "Quand le grand ladre plisse le front, on prie à la messe". "Le fripon mouille le banc de la crémière " ... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2005

Le voeu de la fée. Tu seras :

Malheureuse comme l'est PierreRapide comme l'est ClaireConsolatrice comme l'est PauleNoire comme l'est Ben.
Posté par Verinok à 10:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 mai 2005

Rendre à César.

"Il a raté son examen de psychanalyse : il avait copié sur l'inconscient de son voisin."Qui a écrit ça, déjà ?
Posté par Verinok à 07:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 mai 2005

Le jeu de l'oignon vert.

    (Cf commentaire sur "le jeu du traducteur.")C'est un jeu idiot consistant à identifier une phrase passée et repassée x fois à la moulinette du traducteur automatique (chinois, allemand, anglais, hollandais, allemand, coréen, etc. puis français). Voici quelques proverbes : 1 - Que tout, attache une nécessité au côté droit à la chose qui est un danger qui atteint ensemble là, est celui et, à la qualité de volonté être les voit lui 2. 2 - Un grand nombre est à la borne lui le bidon d'arrosage de... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 22:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 avril 2005

Du pur motule. Qui est d'ailleurs une ville en Russie.

  HALLÉTOGRAPHIE ou HALLÉTO par apocope (parfois : halleto[graphie]). Procédé de recherche statistique des occurrences ou variations d'une graphie sur Internet ou Usenet grâce aux indications d'un moteur ad hoc (www.google.com au moment de la création de mot). Le mot est dérivé de (Pierre) Hallet, contributeur régulier du forum fr.lettres.langue.francaise qui en fit le premier un usage systématique dans les débats. La pertinence du procédé de recherche et, plus encore, les conclusions qu'on en peut éventuellement... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 19:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 avril 2005

Enigme d'Adelson, énigme de l'Essaya.

Enigme d'Adelson : La case A et la case B sont de la même couleur. Impossible ? Démonstration : Enigme de l'Essaya : Il se produit parfois des choses bizarres avec les mots. On croit que ce sont des amis familiers et tout d’un coup, ils ricanent, changent de visage, mettent un masque de clown sérial killer et vous fixent avec l’ambition de vous faire devenir dingue. Tenez, hier, pas plus tard qu’hier, j’étais tanquillement assise devant mon ordinateur, Monsieur le Commissaire, et là je me suis mise à... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 13:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 avril 2005

Désordre.

  Je prétends qu'on n'a pas d'index au pied. En tout cas, moi. Je m'explique.  Je touche mon pouce, je touche mon gros orteil. C'est bon, ça correspond. Ensuite, je touche mon index et le deuxième doigt du pied. Et là, non, désolée. C'est pas ça. Pas du tout la même chose. J'ai une sensation de majeur, pas d'index. Je ne pourrais rien indiquer avec ce doigt-là, ni l’agiter sous le nez d’un enfant pour lui faire comprendre qu’il a mal agi, ni pousser un bouton de sonnette. Il manque un doigt, à côté du gros... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2005

Le jeu du traducteur.

Une fable de La Fontaine, « Le loup et l’agneau », passée par un logiciel de traduction (anglais, chinois, russe, allemand, etc.) pour revenir au français, donne ceci :  La raison du plus fort est toujours la meilleure : Nous l’allons montrer tout à l’heure. Un Agneau se désaltérait Dans le courant d’une onde pure. Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure, Et que la faim en ces lieux attirait. Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ? La raison est meilleure le plus fort toujours : Nous lui... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 05:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]