30 avril 2005

Yz et Véronique et le angry inch.

       Je dis : mince il est trop tard pour le film Yz dit : celui qui passe dans ton salon? Yz dit : sinon tu pourrais venir voir chez moi « edwige and the angry inch » un de ces jours/soirs/nuits. Je dis : je vais me mettre au lait de soja Je dis : c'est quoi déjà ? ah ouiii Yz dit : bon l'étape d'après c'est essayer céréales au lait de soja Je dis : les pédés punks ? Je dis : c'est quoi un centimètre en colère ? ... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2005

Ah quel terrible 21 avril du soir. Remembrance.

     Double fond, double sens. Est-ce un vieillard ou deux promeneurs ?Et le texte en dessous ? Pareil. Cette peste brune qui entra dans nos murs, s'y installa sans qu'on y eût pris garde. Nous avions baissé pavillon, auréolés de notre confiance parfaite en la force de notre pouvoir. Nous, si riants et si aveugles, jouant à nous faire peur parce que nous pensions que nous possédions la grâce des funambules sans filet, parce que nous n'avions rien... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2005

Yz et Véronique et mon ami T9.

      Je dis : j'ai les jambes coupées j'irais bien au cinéma si ils mettaient le cinéma dans mon salon. je suis devenue odieuse de paresse c'est de pire en pire Je dis : je suis un être épouvantable Yz dit : "épouvantable" ça veut dire qu'on peut te faire peur. Alors oui. Je dis : JE SUIS UN MONSTRE. Yz dit : j'ai l'impression qu'on fait la course au titre tous les deux Je dis : plus ça va plus je déréalise ... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 23:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2005

Bouffée de tendresse de 17h30.

   A la devanture d'un magasin de chaussures, ce dialogue entre deux dames :- A ton avis, cette hauteur de talons, ça se porte avec des varices ?- Moi j'dis oui.J'aime surtout le "moi j'dis oui".
Posté par Verinok à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2005

Yz et Véronique et le lait de soja.

          Yz dit : je peux t'avouer un truc que j'ai osé dire à personne ? Je dis : Ouiiiii Yz dit : j'ai arrêté le lait, je bois du lait de soja tous les matins Je dis : hiiiiiiiirf Yz dit : si tu le répètes je te tue Je dis : tu vas devenir VEGETARIEN Yz dit : j'en ai eu peur un moment mais non, c'est trop rigolo la viande Je dis : dèjà que tu brûles de l'encens j'ai du mal... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 15:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 avril 2005

The white knight's song.

  - Vous êtes triste, dit le Cavalier d'une voix anxieuse ; laissez-moi vous chanter une chanson pour vous réconforter. - Est-elle très longue ? demanda Alice, car elle avait entendu pas mal de poésies ce jour-là. - Elle est longue, dit le Cavalier, mais elle est très, très belle. Tous ceux qui m’entendent la chanter.... ou bien les larmes leur viennent aux yeux, ou bien... - Ou bien quoi ? dit Alice, car le Cavalier s'était interrompu brusquement. - Ou bien non, voyez-vous. Le nom de la chanson s'appelle : «Yeux de... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2005

Yz et Véronique et les pelles des russes.

Yz dit :  vous dormez debout Je dis : comment ? Yz dit :  je pensais que vous dormiez c'est pour ça que je ne vous avais pas envoyé un message sur messenger Je dis : je viens d'arriver Je dis : je n’ai pas pu me rendormir après le coup de fil Yz dit :  oui mais tu étais présente il y a un moment tu avais du laisser ton ordinateur allumé Yz dit :  je suis désolé vraiment Je dis : oui je le laisse sans arrêt il fait ce qu'il veut ... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 23:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 avril 2005

Enigme d'Adelson, énigme de l'Essaya.

Enigme d'Adelson : La case A et la case B sont de la même couleur. Impossible ? Démonstration : Enigme de l'Essaya : Il se produit parfois des choses bizarres avec les mots. On croit que ce sont des amis familiers et tout d’un coup, ils ricanent, changent de visage, mettent un masque de clown sérial killer et vous fixent avec l’ambition de vous faire devenir dingue. Tenez, hier, pas plus tard qu’hier, j’étais tanquillement assise devant mon ordinateur, Monsieur le Commissaire, et là je me suis mise à... [Lire la suite]
Posté par Verinok à 13:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 avril 2005

Yz dit : « Il y a des pompiers pyromanes mais il n'y a pas de pompiers qui mettent des chats dans les arbres. »
Posté par Verinok à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2005

Message personnel aux petits encarts publicitaires, là-haut.

Chère Maison du Platine, chères Fournitures Manucures,Même si vous ne manquez pas d'une certaine poésie urbaine, je ne suis pas allée vous sonner. Pour le moment, j'avoue que vous me gonflez, O vous qui surplombez mon Glob comme une paire d'anges tutélaires et bleus,  mais sachez que je finirai bien par m'habitiuer à vous.
Posté par Verinok à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]